Auteur Sujet: [Vampires] Clans Parisiens  (Lu 1442 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Benoist

  • Cthulhu Fthagn! Ph'nglui mglw'nfah Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn!
  • Global Moderator
  • Survivant
  • *****
  • Messages: 4923
  • I won D&D, and it was ADVANCED!
    • Benoist P. sur Facebook
[Vampires] Clans Parisiens
« le: 12 janvier 2007, 15:52:58 »
Un clan vampirique est assez comparable à une famille humaine : ses membres partagent des caractéristiques communes comparés à d'autres individus de la même espèce. Ils partagent généralement une même culture, une même éducation et les mêmes intérêts, ont un sentiment de filiation par le sang et d'appartenance à la même unité biologique (si ce n'est que la filiation vampire se fait de Sire en Nouveau-né, au travers de l'Etreinte plutôt que par acte sexuel).

Dans le Monde des Ténèbres, on peut dénombrer cinq clans vampiriques, au contraire des lignées (sortes de sous-clans d'individus partageant des caractéristiques et pouvoirs qui les différencient du reste du clan mère) qui sont elles nombreuses et variées. Paris n'est pas différent : chacun des cinq clans y trouve sa place, d'une manière ou d'une autre.

Ce sujet présente les cinq clans vampiriques ainsi que leurs spécificités parisiennes.
« Modifié: 15 décembre 2011, 01:45:13 par Benoist »

Hors ligne Benoist

  • Cthulhu Fthagn! Ph'nglui mglw'nfah Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn!
  • Global Moderator
  • Survivant
  • *****
  • Messages: 4923
  • I won D&D, and it was ADVANCED!
    • Benoist P. sur Facebook
Daeva
« Réponse #1 le: 12 janvier 2007, 16:02:29 »
Les Daeva sont les vampires qui incarnent le concept de Succubes et Incubes de la nuit, ces prédateurs irrésistibles qui charment et annihilent la volonté de leurs victimes plutôt que de les soumettre par la force.

Les Daeva sont des esthètes, des artistes, des charmeurs, mais aussi des prédateurs cyniques et manipulateurs. Ce sont les vampires les plus intéressés par la vie sociale du domaine parisien. C'est le clan qui pourrait compter le plus grand nombre de Harpies, ces vampires qui font et défont les réputations de leurs pairs par leur seule renommée mondaine.

Les Daeva ont régné sur Paris pendant la période s'étendant des événements de la Fronde à la Révolution Française ainsi qu'après les événements de la Commune de Paris en 1871 jusque Mai 1968 au travers de leur Prince, François Villon.

Les Daeva sont alliés par la force des choses à l'Invictus, Alliance de vampires qui supporte le plus les Traditions vampiriques, et par conséquent aux Ventrues qui forment l'autre clan régnant de l'histoire du Paris nocturne.



Disciplines associées : Célérité, Majesté, Vigueur.

Quelques Daeva de Paris : Genevière Orsceaux, Madame Guil, Adrien Villon.

Quelques coteries : La Maison Orsceaux, les Orphelins.
« Modifié: 14 décembre 2011, 01:44:07 par Benoist »

Hors ligne Benoist

  • Cthulhu Fthagn! Ph'nglui mglw'nfah Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn!
  • Global Moderator
  • Survivant
  • *****
  • Messages: 4923
  • I won D&D, and it was ADVANCED!
    • Benoist P. sur Facebook
Gangrel
« Réponse #2 le: 12 janvier 2007, 16:09:52 »
Les Gangrel forment un clan à part dans la société des vampires. Ce sont les êtres qui ont le plus d'affinité avec la Bête : ils partagent une relation ambivalente d'affection; de compréhension et de souffrance avec elle.

Les Gangrel sont les chasseurs, les prédateurs, ceux qui cultivent le plus l'aspect féral et impulsif du vampire. Certains Gangrel voient même leur apparence changer, partager les traits des animaux dont ils sont les plus proches. Ce sont des changeurs de formes considérés le plus souvent par les autres clans comme de sauvages barbares sans éducation ni retenue.

Les Gangrel de Paris sont peu et se réunissent généralement dans les espaces verts et peu peuplés de la capitale, mais de nombreuses légendes locales font état de très puissants anciens du clan Gangrel dont la résidence serait la Ville Lumière.

L'un des principaux Gangrel se nomme Xavier Lorenzi. C'est une sorte de philosophe shaman vampirique qui possède un Troupeau constitué principalement d'étudiants de la Sorbonne. Il est réputé pour être à la recherche du mythique état de balance spirituelle vampirique que la plupart nomment Golconda.



Disciplines associées : Animalisme, Métamorphose, Résilience.

Quelques Gangrels de Paris : Cassandre - la Vedma, Curtland Banes, Laurent des Monges.

Quelques coteries : L'Alliance Cernienne, les Chevaliers de Saint Leu.
« Modifié: 27 octobre 2011, 18:32:27 par Benoist »

Hors ligne Benoist

  • Cthulhu Fthagn! Ph'nglui mglw'nfah Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn!
  • Global Moderator
  • Survivant
  • *****
  • Messages: 4923
  • I won D&D, and it was ADVANCED!
    • Benoist P. sur Facebook
Mékhet
« Réponse #3 le: 12 janvier 2007, 16:24:31 »
Les Mékhet sont les vampires les plus associés aux ténèbres, ceux qui étudient et communient avec les ombres qu'elles soient physiques ou métaphoriques. Ce sont les vampires les plus intéressés par les secrets, parfois les plus en retraits et souvent les plus mystérieux de la Famille vampirique.

C'est un des clans dont les membres sont les plus éclectiques, étant donné que leur sombre nature elle-même peut se conjuguer de nombreuses et différentes manières. Ses membres sont généralement prudents et intelligents, ce qui leur vaut à Paris une réputation de "pouvoir derrière le trône" qui manipuleraient les maîtres de la Ville Lumière et dresseraient les coteries et Alliances parisiennes les unes contre les autres pour préserver le status quo.

Ce qui reste certain, c'est que si Paris est une ville de lumière, les Mékhets certainement en connaissent les ombres les plus secrètes. Ce sont en effet les seuls vampires qui n'ont pas d'affinité avec les disciplines du sang qui affectent directement les esprits humains ou animaus (Animalisme, Cauchemar, Domination et Majesté). Les Mékhets ont par conséquent développé d'autres moyens de contrôle de leur environnement, comme l'espionage, la collection et le marchandage de secrets diverses et variés, et la création de fraternités occultes par lesquelles ils peuvent influencer les mortels.

Edmond le Nantais, le Sénéchal et représentant du Primogène et Domaine de Paris, est l'un des Mékhets les plus connus de la capitale.



Disciplines associées : Auspex, Célérité, Dissimulation.

Quelques Mékhets de Paris : Le Paraclet, Pierre Abélard, Ernest Wheldrake.

Quelques coteries : Les Maîtres Ossites, les Mnémosynes.
« Modifié: 14 décembre 2011, 02:40:46 par Benoist »

Hors ligne Benoist

  • Cthulhu Fthagn! Ph'nglui mglw'nfah Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn!
  • Global Moderator
  • Survivant
  • *****
  • Messages: 4923
  • I won D&D, and it was ADVANCED!
    • Benoist P. sur Facebook
Nosferatu
« Réponse #4 le: 12 janvier 2007, 16:34:31 »
Contrairement aux autres clans de la Famille, la malédiction des Nosferatu ne s'identifie pas seulement par les qualités de leur Vitae. En effet, ces "monstres" sont aussi marqués par une irrésistible révulsion qu'ils inspirent à ceux qui les côtoient.

Certains Nosferatu sont les vampires les plus hideux, les plus abjectes qu'un mortel puisse contempler, avec des joues creuses, aucune pilosité faciale, des yeux globuleux ou encore des canines surdisproportionnées quand d'autres apparaissent pratiquement normaux, si ce n'est par la manière dont ils mettent les gens mal à l'aise autour d'eux. En fait, les Nosferatu réagissent généralement de deux manières différentes à leur statut de monstre parmi les monstres : certains s'abandonnent à cette aspect de leur sang pour devenir inhumains, froids, ou dominés par leurs instincts les plus primaires, quand d'autres sont des esthètes, des êtres cultivés et prudents, qui jouent de leur monstruosité comme on joue d'un instrument délicat.

Quelque soit le développement particulier de chacun de ces monstres, la plupart des Nosferatu sont des reclus, rejetés de la société vampirique (avec quelques exceptions notoires, comme le Héraut des Pairs, Martin Chasles), et particulièrement sur la scène mondaine de Paris si propice aux esthètes et Harpies de tous bords, mais les Monstres ont tourné ce désavantage en force pour leur clan en dominant les domaines dont aucun autre clan ne voudrait, et en formant certaines des coteries les plus influentes de Paris.

Alphonse Desjarlais, Pair de France, est l'un des Nosferatu les plus en vue et pourtant, parmi les plus discrets de la capitale.



Disciplines associées : Cauchemar, Dissimulation, Vigueur.

Quelques Nosferatu de Paris : Ch'in Tsao, Lodric, Martin Chasles.

Quelques coteries : les Chevaliers de Saint Ladres, les Malachites.
« Modifié: 14 décembre 2011, 02:33:48 par Benoist »

Hors ligne Benoist

  • Cthulhu Fthagn! Ph'nglui mglw'nfah Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn!
  • Global Moderator
  • Survivant
  • *****
  • Messages: 4923
  • I won D&D, and it was ADVANCED!
    • Benoist P. sur Facebook
Ventrue
« Réponse #5 le: 12 janvier 2007, 16:42:19 »
Les Ventrue sont les aristocrates parmi les vampires, et ils en sont parfaitement conscients: Souvent confondus avec l'Invictus, les Ventrue sont des conservateurs qui croient fermement dans les vertus des liens de filiation et d'autorité entre Sires et Rejetons, et ce plus que tout autre clan de Paris.

Beaucoup de Ventrue furent des hommes et femmes d'influence avant que leur Requiem ne commence : des nobles, des bourgeois, de riches entrepreneurs et des individus à l'ambition jugulée par un fort respect des conventions sont les cibles de choix pour devenir de nouveaux membres du clan.

Les Ventrue sont les vampires les plus sujets aux changements du temps, et ils supportent mal le passage des décades et des siècles. Leur nature les rend de plus en plus aliénés du monde qui les entoure, ce qui renforce leur support des institutions vampiriques traditionnelles.

Le vampire connu sous le nom de Marigny est l'un des Ventrue les plus en vue de Paris, et peut être le plus souvent rencontré sur l'Ile de la Cité, aux abords de la Conciergerie, ou sur son propre Domaine du Quartier de l'Elysée.



Disciplines associées : Animalisme, Domination, Résilience.

Quelques Ventrues de Paris : Constance Joreau, Denis Brabant, Octave Chambers.

Quelques coteries : La Conciergerie, le Club Jacobin, les Ultras.
« Modifié: 14 décembre 2011, 01:45:10 par Benoist »